Trois milliards à trouver pour compenser la gratuité, et où ça ? et de toute façon, les usagers de banlieue. notamment en Grande Couronne (5,5 millions d'habitants) veulent d'abord et avant tout des trains qui roulent, qui arrivent à l'heure, et qui ne soient pas des bétaillères.
Les usagers veulent la PRIORITÉ À LA RÉNOVATION DU RÉSEAU EXISTANT TROP SOUVENT DÉLABRÉ !
C'est ce que j'ai dit mardi dans un débat sur Sud Radio.